Résiliation protection juridique selon la loi Hamon

La protection juridique est un contrat d’assurance qui permet à l’assuré de bénéficier d’une assistance et d’une prise en charge des frais liés à un litige juridique. Cependant, il peut arriver que l’assuré souhaite résilier son contrat de protection juridique pour diverses raisons. Dans cet article, nous allons aborder la résiliation de la protection juridique selon la loi Hamon.

Qu’est-ce que la loi Hamon ?

La loi Hamon, également connue sous le nom de loi Consommation, a été mise en place en 2014 dans le but de renforcer les droits des consommateurs. Cette loi offre notamment la possibilité de résilier plus facilement certains contrats d’assurance, dont la protection juridique.

Les conditions de résiliation

Selon la loi Hamon, l’assuré peut résilier son contrat de protection juridique à tout moment, après un an d’engagement. Il n’est donc plus nécessaire d’attendre la date d’échéance annuelle pour mettre fin à son contrat. Il suffit d’envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à l’assureur, en respectant un préavis de 30 jours.

Les avantages de la résiliation selon la loi Hamon

La résiliation de la protection juridique selon la loi Hamon présente plusieurs avantages pour l’assuré. Tout d’abord, cela lui permet de changer d’assureur plus facilement, s’il souhaite bénéficier de meilleures garanties ou de tarifs plus avantageux. De plus, la résiliation selon la loi Hamon est gratuite, contrairement à la résiliation anticipée qui peut entraîner des frais.

A lire aussi :  Notre test de la prévoyance Abeille Senseo

Les démarches de résiliation

Pour résilier son contrat de protection juridique selon la loi Hamon, l’assuré doit simplement envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à son assureur. Il est recommandé de préciser dans la lettre les motifs de résiliation, même si cela n’est pas obligatoire. L’assureur dispose alors d’un délai de 30 jours pour prendre en compte la demande de résiliation.

Les conséquences de la résiliation

Une fois la résiliation de la protection juridique effectuée, l’assuré n’est plus couvert par son contrat. Il est donc important de trouver une nouvelle assurance pour bénéficier d’une protection juridique en cas de besoin. Il est également possible de souscrire à une nouvelle assurance avant de résilier l’ancien contrat, afin de ne pas se retrouver sans couverture pendant la période de résiliation.

En conclusion, la résiliation de la protection juridique selon la loi Hamon offre aux assurés la possibilité de mettre fin à leur contrat plus facilement et à tout moment après un an d’engagement. Cette démarche est gratuite et permet aux assurés de changer d’assureur plus facilement. Il est cependant important de souscrire à une nouvelle assurance avant de résilier l’ancien contrat, afin de ne pas se retrouver sans couverture juridique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *