Crédit immobilier pour sénior : pourquoi et comment l’assurer ?

Si vous tendez vers la fin de votre vie professionnelle et que vous avez un projet immobilier qui nécessite un prêt, cela ne doit pas vous empêcher d’emprunter dans de bonnes conditions. Ensuite, il faudra choisir une assurance emprunteur pour sénior en tenant compte des taux d’intérêt et des garanties proposés. Cependant, pourquoi et comment assurer un crédit immobilier pour sénior ?

Pourquoi assurer un crédit immobilier pour sénior ?

Conformément à la loi, le crédit immobilier pour sénior n’a rien à voir avec votre âge. Nous avons tendance à penser qu’il est plus difficile d’obtenir des prêts seniors. Cependant, ce n’est pas le cas, car la banque sait déjà qu’au contraire, les séniors peuvent être de bons emprunteurs avec des revenus stables (pension) et des dépenses réduites (plus d’enfants à charge, etc.). Le taux hypothécaire ne change pas avec l’âge de l’emprunteur. Ce qui modifie le coût d’une hypothèque, c’est le taux d’assurance prêt désigné par le terme TAEA.

En outre, plus l’emprunteur est âgé, plus le risque statistique de décès avant le remboursement de l’hypothèque est élevé. Cette situation obligera alors l’héritier légal à supporter le coût du remboursement de l’hypothèque. D’où l’importance du crédit immobilier pour sénior. En effet, l’achat d’une assurance hypothécaire pour les personnes âgées peut éviter cette situation. En cas de décès ou d’invalidité, l’assurance paiera le prêt hypothécaire mensuel. En revanche, l’âge fait augmenter le taux d’assurance décès des prêts hypothécaires seniors et le taux global d’assurance.

La procédure pour assurer un crédit immobilier pour sénior

Pour assurer votre crédit immobilier pour sénior, vous pouvez comparer les devis. De cette façon, vous pourrez trouver une compagnie d’assurance senior qui étend sa couverture à un âge plus élevé avec des tarifs plus compétitifs.

A lire aussi :  On vous explique ce qu'est le prélèvement AVANSSUR

De façon générale, plus vous êtes âgé, plus les compagnies d’assurances procéderont à des examens médicaux. La compagnie d’assurances peut vous demander de passer un questionnaire de santé et plusieurs examens physiques. Ceux-ci prennent du temps et en fonction des résultats, vous pourrez payer des suppléments élevés ou être exclus. Si vous avez un problème de santé qui doit être signalé dans le questionnaire médical, vous pouvez trouver des formulaires de recommandation en ligne spécifiquement pour l’assurance emprunteur.

Par ailleurs, il existe des structures spécialisées en assurance de prêt qui ont simplifié les démarches médicales pour faciliter l’obtention de prêts pour les personnes âgées. Ainsi, vous pouvez emprunter jusqu’à 100 000 $ et vous n’avez qu’à remplir un questionnaire de santé. Pour les prêts n’excédant pas 250 000 euros, certaines compagnies d’assurances vous proposeront une option à distance. Ce système vous permet de réaliser des actes médicaux par téléphone avec un consultant habilité au secret médical. Il s’agit d’un service rapide et gratuit qui peut vous éviter de voyager.

Pour finir, si votre pathologie nécessite un examen médical, vous pouvez facilement prendre un rendez-vous au centre de santé le plus proche de chez vous pour rencontrer les médecins agréés. Une fois la conclusion du médecin reçue, cette consultation sera couverte par votre assurance et vous pourrez enfin signer votre contrat d’assurance emprunteur.

Partagez l'article sur les réseaux sociaux
Lea

Lea

Léa est conseillère en assurances chez les-meilleures-assurances.fr. Elle a plus de six ans d'expérience dans le secteur des assurances et beaucoup de connaissances lorsqu'il s'agit de choisir la couverture appropriée pour ses clients. Elle se consacre à l'art et aux voyages pendant son temps libre.