L’assurance chien de chasse est-elle obligatoire ?

En France, il n’existe pas de loi mentionnant spécifiquement la nécessité d’une assurance pour les chiens de chasse. Toutefois, en raison des risques potentiels liés à la possession d’un chien de chasse, il est fortement recommandé aux propriétaires de souscrire une forme d’assurance. Celle-ci vous protégera financièrement au cas où votre chien causerait des dommages ou des blessures à quelqu’un ou à quelque chose.

Il existe plusieurs types de polices d’assurance pour les chiens de chasse, il est donc important de prendre le temps de vous renseigner et de trouver celle qui répond à vos besoins. Cela vaut également la peine de vérifier auprès de votre association ou club de chasse local pour voir s’ils ont des recommandations.

Quels sont les chiens considérés comme « de chasse » ?

En général, les chasseurs aiment des races de chiens spécifiques, pour lesquelles le pedigree est essentiel. À travers l’ascendance de l’animal, le pedigree sert de preuve de la pureté de la race de l’animal. En effet, certains chiens sont plus adaptés à la chasse que d’autres, car ils sont utilisés à cette fin depuis des décennies. Toutefois, les chasseurs ne sont pas tenus de choisir les races de chiens qu’ils souhaitent emmener avec eux, et tout animal employé dans ce cas sera traité comme tel.

Dans un groupe de chasseurs, les chiens courants, les chiens d’arrêt et les chiens de chasse sont des types distincts à séparer. Selon leur race et l’affectation de leur maître, chacun remplit une fonction unique :

Chiens courants

Les chiens courants sont utilisés pour traquer les proies en suivant leur odeur. Ils travaillent généralement en meute et sont très vocaux, ce qui les rend idéaux pour la chasse au petit gibier comme les lapins et les cerfs.

Chiens d’arrêt

Les chiens d’arrêt sont utilisés pour localiser le gibier à plumes comme les cailles et les faisans. Ils se figent ou « pointent » lorsqu’ils sentent ou voient du gibier, ce qui permet au chasseur de savoir où l’oiseau se cache. Ces chiens travaillent généralement seuls ou par paires.

Retrievers

Les retrievers sont utilisés pour rapporter le gibier d’eau, comme les canards et les oies, qui a été abattu par le chasseur. Ils ont une gueule souple, ce qui signifie qu’ils peuvent ramasser l’oiseau sans l’endommager

Pourquoi assurer un chien de chasse ?

Il y a une raison pour laquelle l’assurance des chiens de chasse est exigée par la loi. Car l’assurance responsabilité civile peut au moins compenser les dommages causés par le chien de chasse. Cependant, elle ne couvre pas les dommages potentiels que le chien peut subir ! D’autres promesses, non obligatoires, existent pour cette raison.

Le propriétaire ne peut pas recevoir de permis de chasse sans l’assurance responsabilité civile, qui est similaire à l’assurance minimale requise pour les chiens de chasse.

Sans cette assurance responsabilité civile chien, le propriétaire du chien ne pourra pas souscrire à une assurance santé chien de chasse.

Il est obligatoire d’assurer son chien de chasse si l’on est chasseur et que l’on en possède un. L’assurance responsabilité civile du chasseur couvre les dommages que vous pouvez causer à des tiers lorsque vous chassez. Certaines assurances pour chiens de chasse remboursent les frais vétérinaires et prévoient une indemnisation en cas de décès de votre chien s’il est blessé.

Les chiens dangereux sont également couverts par une assurance pour animaux de compagnie. La législation classe les chiens afin de déterminer quels propriétaires sont obligés d’assurer leur animal. Pour les animaux de catégorie 2 et 3, l’assurance responsabilité civile est indispensable. Pour les animaux de la 1ère catégorie, vous devez souscrire à une assurance particulière.

Souscription d’un contrat d’assurance pour chiens : comment ça marche ?

La souscription d’une assurance pour chiens et chats est simple. Après avoir fait des recherches sur les régimes d’assurance pour vous assurer que vous recevrez les remboursements des factures vétérinaires et trouver une police abordable, vous pouvez souscrire en ligne, bien que certains fournisseurs d’assurance ne donnent pas cette option. Vous sélectionnez les garanties de base et facultatives, remplissez un formulaire de souscription et fournissez les documents requis, et l’assurance de votre chien est alors souscrite.

Est-il possible d’assurer une meute de chiens ?

Certaines compagnie d’assurance assure une meute de chiens, par exemple une compagnie peut définir une meute comme étant 9 chiens ou plus. Consultez votre conseiller pour souscrire une garantie de meute si cela est possible.

Que faire en cas d’accident à la chasse ?

Un chiot blessé, une voiture endommagée par un coup de feu perdu… Un événement peut survenir malgré votre prudence. Il faut ensuite sécuriser la scène.

A lire aussi :  Résilier une assurance animaux : conditions et procédure

Informez toutes les personnes présentes pour éviter un second incident.

Prévenez rapidement les secours si l’accident a causé des dommages corporels, même légers.

Les garanties de l’assurance chien de chasse

Les garanties de base

Vous aurez reconnu que la responsabilité civile est toujours l’assurance la plus importante et la plus exigée. Elle vous protège contre les dommages corporels causés à des tiers par vous-même ou vos chiens au cours d’activités de chasse. En général, elle inclut la défense pénale et l’assurance des recours.

Il est donc extrêmement conseillé de vous protéger, vous et votre chien, en cas d’accident. La formule d’assurance pour les chiens de chasse n’est pas incluse dans tous les contrats ; il faut donc contacter le cabinet pour savoir si elle est incluse.

La plupart du temps, l’assurance garantit le versement d’une indemnité dans les circonstances suivantes :

  • Empoisonnement ;
  • Rage, à condition que l’animal ait été vacciné selon les normes en vigueur ;
  • Les morsures de reptiles ou d’insectes venimeux ;
  • Une collision avec un véhicule à moteur appartenant à un tiers ;
  • Une collision avec un autre animal, par exemple un animal sauvage ;
  • Un tir d’un autre chasseur ;
  • Le décès du chien dont vous êtes le propriétaire ou le responsable.

Les options de l’assurance chien de chasse

Ensuite, si vous souhaitez augmenter votre couverture à titre individuel, vous pouvez souscrire une assurance accidents personnels. Cette couverture couvre toutes les demandes d’indemnisation pour dommages corporels, quelle que soit la personne en faute. Chaque assurance a une portée de couverture unique. Que vous soyez chasseur, garde-chasse bénévole ou conducteur de chien de sang, elles peuvent servir pour ce qui suit :

  • Les dépenses médicales ;
  • Une perte financière pendant un arrêt de travail ou en cas d’incapacité ;
  • Les frais d’inhumation en cas de décès.

Vous pouvez également bénéficier de la garantie protection juridique, qui permet à votre assureur de vous défendre lors d’une procédure judiciaire. Il peut vous représenter dans deux situations : lorsque vous demandez réparation à un tiers pour les dommages que vous avez subis, et si vous devez vous défendre parce qu’un tiers prétend être victime d’un dommage que vous avez infligé.

Enfin, certains assureurs proposent, moyennant un coût supplémentaire

Un certificat rapide et traduit, si nécessaire ;

Une alternative pour les dommages causés par un chasseur accompagné : le commanditaire doit alors souscrire une assurance pour le chasseur.

Lorsque vous chassez, vous devez toujours être en possession de votre permis de chasse permanent, de votre titre de validation pour la saison et de votre attestation d’assurance comportant au moins la garantie de responsabilité civile. Cette mesure est prise pour éviter toute sanction en cas de contrôle.

Comparer les assurances pour chien de chasse

L’utilisation d’un outil de comparaison en ligne est essentielle pour trouver la meilleure assurance pour chien de chasse. Pour ce faire, il vous suffit de remplir un formulaire avec des informations sur votre animal. Le programme recherche ensuite les meilleures offres en fonction des besoins de votre animal et de votre budget. Il ne vous reste plus qu’à obtenir plusieurs devis gratuits et sans engagement pour les comparer en profondeur.

Selon l’assureur, les garanties offertes dans le cadre d’une assurance chien de chasse peuvent varier. Mais dans la majorité des cas, les contrats prévoient la prise en charge des frais d’hospitalisation, des frais chirurgicaux, du transport en ambulance pour animaux, des frais de pharmacie et de laboratoire, des frais d’euthanasie, et même le remboursement du chien à sa valeur d’expertise. Vérifiez les exclusions liées à l’assurance prévue pour les chiens de chasse. En outre, la durée de l’attente est un facteur essentiel à prendre en compte.

Il ne faut pas hésiter à planifier à l’avance sa recherche d’une assurance pour chien de chasse. En général, les chiens âgés de plus de 10 ans ne sont pas assurables. Les coûts et les quantités des garanties varient en fonction de la race du chien et de la formule choisie. Prévoyez une prime mensuelle minimale de 19 euros pour un chien sans pedigree et de 35 euros pour un chien avec pedigree. En moyenne, il faut compter 40 euros par mois pour assurer un chien spécialisé dans le grand gibier.

Combien coûte une assurance chien de chasse ?

En fonction des assurances spécifiées, la prime d’assurance mensuelle pour un chien de chasse varie de 8 à 50 euros. De multiples variables influent sur le coût de l’assurance d’un chien de chasse. A savoir :

  • La période de validité établie par l’ONCFS, généralement appelée saison de chasse ;
  • L’espèce de l’animal chassé ;
  • Le département d’exercice ;
  • Le chien : en fonction de sa race et de son ascendance ;
  • Les assurances recherchées
  • L’assureur choisi.

Soyez attentif aux exclusions qui peuvent concerner l’âge du chien de chasse, les limites de la responsabilité civile, les pertes causées par les maladies et les incidents non assurés.

Partagez l'article sur les réseaux sociaux
Lea

Lea

Léa est conseillère en assurances chez les-meilleures-assurances.fr. Elle a plus de six ans d'expérience dans le secteur des assurances et beaucoup de connaissances lorsqu'il s'agit de choisir la couverture appropriée pour ses clients. Elle se consacre à l'art et aux voyages pendant son temps libre.