Assurance Dépendance : quel intérêt de la contracter ?

L’intérêt de l’assurance dépendance réside dans le fait qu’il accorde des garanties permettant de se confronter aux difficultés financières. L’assurance dépendance facilite la prévention face aux impacts financiers de la perte d’autonomie. Cette démarche prévoit donc un dépôt en numéraire ou le versement d’une indemnité en cas de dépendance. Voici les avantages que confère le fait de souscrire un contrat d’assurance dépendance.

Assurance dépendance : des aides financières, mais aussi humaines

Le contrat d’assurance dépendance permet d’anticiper, de prévoir, mais également d’avoir droit à une prestation d’assistance. Certaines compagnies peuvent vous proposer plusieurs formules. La première, la classique permettra d’avoir une rente en cas de dépendance totale. Un capital décès fixé au préalable, mais aussi une prestation d’aide. La seconde formule dite optimale permettra de bénéficier d’une allocation en cas de dépendance partielle ou totale, une prestation d’assistance, une rémunération décès fixé préalablement, mais également un capital équipement fixé à 7 500 euros.

Ainsi, l’assurance dépendance permet donc de préserver son autonomie. Bien que certains problèmes de santé soient inévitables (AVC, accident de la route, accident domestique, etc.), il est important de sauvegarder son autonomie en toutes circonstances et encore plus en vieillissant. Aujourd’hui grâce à l’assurance dépendance, on assiste à un allongement de l’espérance de vie.

Ce type de contrat souscrit auprès d’un assureur permet de percevoir une indemnité chaque mois, afin de financer une aide à domicile, l’aménagement d’un logement ou une maison de retraite. Il permet de disposer parfois de prestation comme des conseils juridiques et administratifs ou une assistance. Cependant, il est important de bien définir ses besoins en termes de niveaux de garantie (totale ou partielle), de niveau de rente et de prestation d’assistance.

A lire aussi :  Envoyer un document par mail à l'assurance retraite

Un soutien réel pour le souscripteur en difficulté et ses proches

Contracter une assurance dépendance permet d’amortir les coûts en rapport à une perte d’autonomie. Cette approche aide à acquérir des revenus complémentaires lorsqu’il y a perte totale ou partielle d’autonomie. Même si une personne reçoit des apports en numéraire et qu’elle perd son autonomie, une indemnité mensuelle lui est accordée par l’assurance dépendance. Le pouvoir d’achat de l’assuré est donc amélioré. L’indemnité est fixée à partir de 700 euros/mois et ne dépasse pas 1 400 euros/mois.

Ces types de contrats présentent des services supplémentaires d’aide, de renseignement, de recommandation et de prévention. Il peut être question d’un service d’aide visant à conduire et assister le souscripteur ou ses proches. On pourrait donc parler de l’assistance à la conception d’un dossier ou des mesures d’accompagnement.

Un principe simple avec une assurance pas trop onéreuse

Le principe d’une assurance dépendance n’est pas du tout compliqué à comprendre. En échange d’une contribution constante, l’assureur prend l’engagement de vous verser une indemnité mensuelle jusqu’à la fin de votre vie si vous perdez toute autonomie. Pour être plus explicite, lorsque vous n’arrivez plus à réaliser certaines choses ou activités de la vie quotidienne (s’habiller, manger, sortir, courir, etc.), l’assurance est là pour vous accompagner. Cette dépendance peut être physique ou psychique.

Vous avez l’occasion de choisir le niveau d’indemnité à la souscription. Cette rente varie de 300 à 4 000 euros/mois en général pour un état de dépendance avancée. Cette assurance n’est donc pas aussi onéreuse. Avec un apport de 60 euros/mois pour une inscription à 60 ans, l’assurance est d’ores et déjà acceptable.